Charles Pennequin et Armée Noire

bouture à l’étouffé

19/12/2014 - 17:20

Son crâne moche est constamment recouvert de la même gueule de merde. Il ressemble à un ongle. Quand on tire sur le duvet de joue, ses yeux délivrent une vapeur de connerie en diagonale. Ses mains sont ornées d’une baguette de pain qu’il mangera sans doute à la manière des grosses crevures.Il est tout emboîté dans l’air avec les pieds collés au sol comme la plupart des fascistes. Il débarque dans les salles de convivialité avec ses knackis de l’incruste et dans ses doigts qui ressemblent à des bâtonnets de merde il agite la baguette de pain la plus nulle à chier qu’on puisse acquérir. Au-dessus de sa gueule de merde il fait pousser tout un tas de cheveux de merde. C’est un type totalement encastré. CHAQUE bout de ses knackis ressemble à un anus moisi.

Une fois qu’il t’a bien déversé son visage, il découpe des feuilles de pain de gros radin, des feuilles pleines d’alvéoles comme par hasard de la même forme que ses narines. Sans te ménager d’aucune façon, il farfouille dans les plantes vertes chais pas quoi pour chourave une bouture de crevard avec sa gueule de multiplication végétative.

Un jour je l’ai vu nager de façon tellement niaise franchement. Il a probablement un maillot de bain en lycra probablement comme Alain Madelin. Je suis désolée mais quand il téléphone ça provoque vraiment des sonneries de nazi sur mon portable. Ça donne envie de faire des boutures de lui pour les gicler sur l’autoroute. Il représente à mes yeux le gaz. La vérité c’est qu’il est plein de gaz. C’est un gaz. Sans mauvaise foi, c’est un authentique gaz de bite.

Syndiquer le contenu