Charles Pennequin et Armée Noire

d'où on vient

01/02/2015 - 16:44

Elles étaient à gravir, les marches, elles étaient à tomber, poussé dans l'escalier, un jour de vide, l'esprit dégringole vers la cave, un endroit froid qui conserve nos bassesses, nos peu de courage. Pourtant on sait,depuis l'intérieur du ventre, depuis notre cerveau plastique, depuis nos yeux, nos oreilles.
Ferme les yeux et rêve le prochain monde.
En te réveillant, tu le créeras toi-même à ton image quand elle est encore enfant sérieux qui connaît le malheur des hommes, enfant lumineux qui voit un poème se dessiner sur la buée d'une vitre.
Il faut dormir un peu.
Nos inconsciences deviendront une forme commune.
Les mécanismes sont bien huilés.
Il faudrait de la rouille et des engrenages qui pètent,
il faudrait recommencer nus à regarder.
Poursuite mythologique, errance entre-deux civilisations, un instant commun pour appréhender l' écho brut d' un bruit de pieds sur un sol dur et à l'autre bout du monde chacun pour soi écrire le silence de l'autre en trois découpé, mêmes un.

Sensation primitive , origine d'un mystère.

Syndiquer le contenu