Charles Pennequin et Armée Noire

mouvements est/ouest sur quelques mots de Char

05/02/2015 - 17:23

ce sont nos corps
sur cette scène
posés enfin
seuls

notre moment donné à voir
un partage d'indicible
nous sommes fragiles et forts
à nous aimer comme ça
si étrangement
totalement là
sous ce ciel
devant eux nombreux et un
public

le spectacle se termine
nous rentrons
bouleversés
sereins
imprégnés
déconstruits
unis
identiques et changés
séparés
chacun dans son pays
sa ville
sa vie

nous nous retrouvons
dans deux mois un quatre dix ans
nous nous laissons porter
nos volontés sont muettes

et leurs corps me manquent

notre réalité s'étale dans le temps
nous sommes mis en présence
ces ponctuations dans nos vies
leurs donnent relief et profondeur

nous vieillissons

et toujours

vibre dans nos crânes
vibre dans nos ventres
un désir demeuré désir

ensemble

nous sommes le poème

amour réalisé

Syndiquer le contenu