Charles Pennequin et Armée Noire

C'EST COMME ÇA…

26/02/2015 - 16:39

C’est comme ça qu’ils sont
qu’ils voudraient qu’on soit
qu’ils veulent qu’on soit
tout comme eux
tout pareil
tout comme du pareil au même
C’est comme ça qu’ils existent
pour ce qu’ils ont
pas pour ce qu’ils sont
et c’est tant mieux pour nous
C’est comme ça qu’ils nous parlent
qu’ils parlent
qu’ils articulent
qu’ils ânonnent
qu’ils bégaient
qu’ils bafouillent
qu’ils pensent
qu’ils avancent
qu’ils reculent
qu’ils régressent
qu’ils s’immobilisent
qu’ils réfléchissent
qu’ils dirigent
qu’ils gouvernent
qu’ils règnent
qu’ils commandent
qu’ils condamnent
qu’ils soumettent
qu’ils brisent
qu’ils violentent
qu’ils écrasent
qu’ils répriment
qu’ils incarcèrent
qu’ils emprisonnent
qu’ils exécutent
qu’ils interdisent
qu’ils désinforment
qu’ils manipulent
qu’ils vivent
qu’ils respirent
qu’ils aspirent
qu’ils expirent
qu’ils survivent
qu’ils bouffent
qu’ils boivent
qu’ils baisent
qu’ils nous baisent
qu’ils nous la mettent
bien profond et en force
pour qu’on la sente bien
pour qu’on sache bien qu’ils nous l’ont mise
pour qu’il n’y ait plus de doute
C’est comme ça qu’ils veulent nous la mettre :
bien profond
jusqu’à la garde
qu’on le sente bien palpiter l’organe
l’organe du pouvoir
du pouvoir en place
avec sa petite autorité
sa hiérarchie
et
C’est comme ça qu’ils veulent qu’on soit :
aux ordres
obéissants
apprivoisés
dociles
sages
soumis
dressés
domptés
disciplinés
au garde à vous
le petit doigt sur la couture du pantalon
sur deux rangs de crânes d’œufs
en assortiment caca d’oie et ballerines à clous
car c’est la guerre qu’ils disent
et qu’en temps de guerre il faut être unis
comme les doigts de la main gauche de Django
C’est comme ça qu’ils veulent qu’on soit
qu’on se lève le matin
pour payer le loyer et les factures
qu’on prenne l’auto ou le métro
qu’on bosse
qu’on bosse
qu’on consomme
qu’on fasse corps
qu’on fasse masse
dans les boutiques/les grands magasins/les grandes surfaces
qu’on reprenne l’auto ou le métro
qu’on fasse dodo
mais
sans antipsychotiques/barbituriques/benzodiazépines
et autres anxiolytiques et hypnotiques  
on ne dort plus
nous ne connaissons plus que le sommeil chimique et sans rêves
qui fait de la nuit un grand trou noir
on ne peut plus rêver pour sortir du cauchemar éveillé
C’est comme ça…

 
Syndiquer le contenu