Charles Pennequin et Armée Noire

comprends rien

11/03/2015 - 11:00

je comprends rien rien vous comprenez pourtant je fais tous les efforts j'essaie de me concentrer à fond dans mon cerveau c'est l'incendie mais je comprends pas c'est comme une brume ou un brouillard les mots sont vides comprenez je suis un âne je sens que ça bloque dans ma gorge dedans ma poitrine le thorax a comme une enclume en dedans et je sais pas quoi faire je respire à fond inspirer expirer mais rien n'y fait rien ne sort ça reste bloqué dans ma bouche rien ne sort tout reste là en camisole dans un cercueil et quand on m'adresse la parole il faut que je me concentre pour pas hurler pas hurler que je comprends rien que ça tangue comme un bateau qui coule comment faire pour retrouver la sérénité je comprends pas que tout le monde a l'air d'avoir trouvé d'avoir trouvé comment vivre sinon comment se lever le matin comment regarder l'autre dans les yeux pourquoi ça m'échappe les phrases elles se connectent pas je lance des mots je sais pas ce qu'ils veulent dire c'est des mots bouteilles qui se brisent à la volée dans un éclair je me suis levé ce matin j'avais mal au crâne mal au crâne un rhume de cerveau pas possible je me suis dit le cerveau a pris froid comme quand on prend froid au ventre quand on a mangé de la glace le bide à l'air en plein été et que c'est le soir et qu'on a laissé la chemise ouverte parce que avant il fait chaud et là ce vous empoigne et ça vous fout une de ces chiasses à repeindre les waters vulgaire vous voyez je suis comme ça voyez je retourne au ras de terre comme un ver qui tente de s'extraire d'une taupinière et la taupe arrive et lui met un coup de patte dessus c'est con une taupe en plus c'est aveugle alors ça peut faire des erreurs et bien là c' est pareil sauf que l'erreur c'est moi moi une erreur si on m'avait dit un jour tu penserais c'est moi l'erreur qu'est ce que j'aurais fait hein qu'est ce que j'aurais fait  je comprends pas je comprends rien à rien comment ils font les autres les autres les autres ils ouvrent la bouche et y 'a des phrases qui sortent c'est tout articulé c'est clair comme l'eau on dirait que dans leur tête c'est la mer calme avec de légers remous et ces remous c'est des phrases que le vent embarque comment ils font comment ils fonts pour avoir des trucs à dire y' en a un qui dit quelque chose et direct l'autre il a un truc à dire c'est comme si y' en a un qui dirait ça te dit de baiser vite fait et que l'autre disait oui pas de soucis et que leur bouche s'ouvrait comme des poissons sans oxygène mais qu'ont encore envie de copuler et ils copulent ils copulent ça éjacule des mots et puis ça repart se laver tout seul qu'est ce que je dis qu'est ce que je dis des horreurs c'est qui qui parle je sais pas c'est vous c'est qui pas moi pas moi moi je comprends rien je comprends rien comme ça tous les jours je comprends plus j'essaie mais je vois bien en face qu'ils voient que j'essaie de capter mais que j'y arrive pas du coup j'essaie plus fort encore j'essaie de comprendre mais plus j'essaie plus j'angoisse et c'est la panique encore une fois t'as rien compris t'es con t'es vraiment trop con et plus tu vas vieillir plus ta vas devenir con c'est pas humain comment on peut être aussi con que ça au boulot j'ai envie de me donner un coup de marteau tellement je me sens con les clients y viennent parfois me voir et ils me demandent un truc pour leur bagnoles là je comprends parce que je vois mais impossible de leur expliquer correctement le problème j'articule des trucs mais dans ma tête y a pas de mots alors j'envoie des syllabes j'ai l'impression de faire des grognements et je vois bien dans le regard du client qu'il ne comprend absolument rien à ce que je dis je le vois bien j'essaie de refaire une phrase correcte avec deux ou trois mots qu'il arriverait à choper mais que c'est pas suffisant alors à chaque fois ou presque j'appelle le patron qu'il vienne leur expliquer et quand il vient c'est toujours un peu la honte il me regarde même pas il est habitué maintenant à ce que je sois pas capable avec les clients je l'ai déjà entendu dire ça aux clients il est pas capable avec les clients et parfois ils se retournent et ils me jettent un regard du coin de l'oeil je fais mine de pas voir je me planque sous un capot mais je sais que dans sa tête dans leur tête à tous ils se disent en voilà un beau en voilà un beau de con au début j'avais envie de les tuer maintenant je m'y suis fait je me dis c'est moi le problème comment ça se fait que tout le monde y arrive à parler à dire des trucs des trucs simples je demande pas grand chose juste savoir dire des trucs des que je dois dire des trucs c'est l'horreur l'horreur ça parle ça parle ça parle tout le temps dans la radio dans la télé dans la rue bla bla bla qu'est ce qu'ils ont donc à dire à jeter comme ça comme ceux qui jettent leurs poubelles dans la rivière c'est dégueulasse toutes ces phrases partout qui polluent tout et personne dit rien tout le monde y va de son commentaire tout le monde baise avec la bouche pleine de lettres balancées à tout va sans adresse des lettres presque anonymes qu'on envoie plein les ouies

Syndiquer le contenu