Charles Pennequin et Armée Noire

Chaos

survie poétique d’un prof-de-merde

01/11/2011 - 22:40


stop non après nous vous allez vous pourrez vous frapper après là vous oui b bon j’ j’ai jour ire jouer çasfaipa suivez donc m moi alors tais-toi t t t silence ! allez al calmez-vous NON après oui, après âpre à vos places en silence attends, tais-toi t t t bon asseyez-vous mais m “MSIEUR” MAIS ? bon b bon ou, oui ? mais encore ? ou ? ? ? oui ! çasfaipa ouiii ! et écr écrivez oui en noir NOUS ar’ NON arrêtez bon oui ? à la suite Non, c c ka mais oui, c’est ça c CHAOS çasfaipa et, elle, cache c c CALYPSO non Gilgamesh c’est fini depuis longtemps ! mais quoi ? non, y’a une question ? une question ? ? ? un prob ? pro blême bl bl alors non, t’auras une punition çasfaipa “MSIEUR” oui bon donc parce que certes ! à la suite c’est pourqu’ qu’ quoi QUOI ? traiter qui ? trait que ? non, oui, donc, après, non là faut suivre, bref, nous reprenons prenons pr pr çasfaipa vous voyez le mot m’ comment il est form mé mais MÉTAPHORE fort f f non oui non “MSIEUR” tais-toi oui, très bien, c’est ça et ainsi oui !? ?! Non, pas d’insultes, pas là, tu t’arrêtes y’a une question ? donc, non, pas pisse pas sex x x x bref çasfaipa eh h h “MSIEUR” une interro terre au r r NON in oui, donc vous vous souvenez ? allez, j’attends, quoi, mais non, tais-toi ! toi aussi c’est pas l’moment, mais non pas érection INSURRECTION ! bon bref un çasfaipa c’est mais non après oui, à la suite, mais oui tu peux écr rire en rose ouais allez donc bon un sous soulèvement br brusque ETVIOLENT d’ d’ oui vous y êtes ? ? ? “MSIEUR” non, attends, eh patience, oui, quoi ? bon, tu peux jeter je je t’ai dis de t’asseoir, quoi ? mais mais m d’accord bon, quoi ? çasfaipa mais si ça s’fait ! tu vas voir ! ouais ! mais TAGUEULE ! oooooh ! o o o ! bon, ça va hein, oui, allez tais-toi bref nous continuons mais “MSIEUR” çasfaipa quoi des chiens ou des loups ? ou oui ou tu le taperas après ! çasfaipa “MSIEUR” non NON N n N plus de msieur et taisez-vous bref donc çasfaipa SI ! çasfaipa ton carn EH ! incarné en pun’ çasfaipa çasfaipa j’écris bon nous passons à la lecture “M’” quoi ? oui, mais attends donc p. 113 p p PUTAIN allez mais OUI mais çasfaipa çasfaipa oui, oui, plus fort PLUS F vous avez entendu ? allez qui peut non pas équipe synthé teaser quels seins ? mais non synthétiser ? ? ? certes oui ensuite ?  çasfaipa çasfaipa ça sfait et même toute la nuit ouais bref non c’est lui qui va continuer allez vous l’éc les coups tais-toi t t t vous l’écoutez mais y’a une question ? ion ion je te vois oui bah çasfaipa çasfaipa allez vous avez 10 minutes pour non mais oh le bah vas-y plus fort FAIRE mais si c’est du français ! des LETTRES ouais bah israitemps quoi ? çasfaipa çasfaipa c’est ça qui s’fait pas ! C CA ouais bon Freud ce s’ra rat pour plus tard oui, affreux non, tu arrêtes de l’insulter bref OUIII, c’est juste, vous avez entendu ? du ? quoi, mais si ! çasfaipa çasfaipa donc vous écr CRI-VEZ vais vous faire voir comment ça s’fait PUTAIN NON MAIS bref passons donc par conséquent c’est pourquoi çasfaipa çasfaipa un p p PEUPLE non y’a écrit peuple bref des insurgés qu’est-ce quispasse ? p sp ss ps OH peu importe  quelle heure ? NON mais mais y’a un problème ? une question ? çasfaipa çasfaipa allez oui mais arrête de faire le bébé b b bref, non plus tard oui bah on va pas parler de sexe à tous les cours çasfaipa çasfaipa alors oui y’aura ptet’ une QUI ? et alors ? mais ? nique qui ? quoi ? ah non, encore une fois tu le frapperas plus tard ah mais bon là faut oui à la suite plus bas pl b pl b çasfaipa çasfaipa si d’ailleurs faut le faire ! mais non pas se frapper pas non pas ENCULER en outre si vous voulez parler de sodomie il mais non tais-toi de sodomie m m ouiii ? çasfaipa çasfaipa ah bah non en effet certes donc la COMMUNE mot f f féminin oui … non une commune la quoi ? euh en fait c’était après insurrection oui après non pas sodomie çasfaipa çasfaipa mais MAIS oui alors la m non la m oui là oui mytho l l l çasfaipa çasfaipa mythologie OUI bon plus t c’est ça tu j’ jetteras rap plus tard quoi on voit mon bref et alors ? et toi bah tu oui tais-t bah çasfaipa çasfaipa à la suite non ça n’a pas sonné eh  allez tu ressors mais non tes oui oui bah je nfais qu’ça çasfaipa çasfaipa si non v v vous restez v rst allez vous t rm term tais-t terminez la f f f çasfaipa çasfaipa f f sff frrrr tsf sfrtmr c’est MALIN ! ah non ça oui, attends non ça n att t t ça n’a pas sonné donc tu con t’y nu çasfaipa çasfaipa ouais nan ouais nan bref tr tr rr bi un peu OUAIS ça s’fait en vitesse hop allez mais toi attends ATTENDS plus en v v plus envie ? oui bah y’en a ils z on peut ilzont en VIE alors quoi marre MARRE ouais moi arr' ouais je me mar' aussi eh ha laisse oui donc bon mais arrête là pas maintenant non mais m m moi aussi je m’en branle vous voulez voir comme je me BRANLE allez ouais ooooh ouais bah vous enfin tu PUTAIN çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa ah bah justement tais-toi ou j’te ooo h ouais bon continue l’ex rr r non pas l’excrément l’exercice ouais bah sinon quoi ? ah bah j’te PISSE dessus sinon bah j’vais m’gêner ouais putain c’est qu’la k ouais enfin bon oui ? calme ? où ça ? mais putain mais vous tu tu l’auras voulu put’ p p ssss oooooh oh put’ roooh çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa allez quoi la principale ouais bah le CPE ? qu ? bah on les attends OUAIS allez criez plus fort plus pl FORT ouiiii elle arrive oui ah bah avec oui plus f avec l’adj’ ouais vous quand elles arrivent tous c’est ça tr tr b très bien vous pissez tous en mm temps quoi t’as pas envie ? çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa mais OUI ça ne se fait pas ça se pisse putain AH ! ça y est toute l’adm’ est là ouais bref c’est parti mmm ouais tr b TOUTLEMONDEPISSE PIIISSS SSSSSSSSSSSSSS ouais ouah énorm’ yen a partout ouais ça ah bah oui éclabousse  çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa çasfaipa ouais aussss si coule pue la putain mais ouais et après tout l’monde oui bien v A POIL POILS quoi t t à p t en ap putain la principale aussi et les surveil HAN ouais surtout les surveillantes putain ouais quoi t’as pas trop de poil q pas t t t rr oh de poils en corps ? allez ouais ORGIIIIE COLLEGIALE quoi trop jeunes ? mais put’ c’est TOUT PUBLIC PUTAIN ! mais oui les parents ? ou qu q q ah bah i parti oui pisseront et oui allez faut qu’ça gicl qu’ça déborde qu’ça ouais CHAOS ouais partouze ? continuez à crier bien fort hein OUAIS c’est ça la com oui put’ waouw tu éjac’ oh put’ quoi ah bah précoc’ hein ouais put’ oh put’ COMMUNE URGENCE oui et vous allez ainsi comp nan bon ouais le auj’ tout le monde apprend le col la com’ bref le p putain putain put’ le p le PORNOLETTRISME EDUCATIF !

a peut - être un rapport::

Cohue du tohu-bohu ou... l’agonie crépusculaire du cunilingus

27/03/2011 - 19:46

 

 

dérapisse glisse 

chuttombe

 

 

BOUES chiasses bues en trombe âcre rance bombance du cul en pestilence transe urgente des gens s’urinant sales LICK CUNT essences vaseuses dessus suent airs. 

 

cas CENDRES capitaliste cannibale avalant cacas acides de cadavres crasse rassie dévalant fatal l’italique idyllique fétide fiente de lave salivante anale vile lente annihilant la vie. (LITTER LETTER)

 

peaux moisies os noircis eaux ainsi nourrissant les plis plein de pus de poux de pets pourrissants entre fesses flasques TRASH SHIT et cuisses clitorigide presque en passe d’essai tige ouvrir laid lait LICK CUNT bées blessées de masque poisse langoisse.

 

CONS avortons en gueuletons foetus en bonus bébés en beignets sang séché ou coulé LICK CUNT du nouveau-né mort sous le nez entre dents du dedans croquant crachant crissant CENDRES de la chair crade croissant sucrée en caries viciée les lèvres grêles dévorées suçant le vit vite expiré esquissé vissé.

 

râlangues exsangues de vomis mi visqueux mi solide humide de queues d’animaux malades de masse en salade de limaces TRASH SHIT boyaux rasades de gros yeux en gelée en pustules testicules de bélier déliés des pilosités ridicules de policiers dépecés et lustrés plaies lambeaux emplies LICK CUNT de puces d’insectes d’abcès excès d’humus humeurs qui meurent.

 

spermes amers merde de mère dame immergée en bain de glaires grises engrais de verges d’ères liquides qui LICK CUNT larmes de guerre fluides épidermes irradiés corps morts amarrés à l’idée débile débordant de graisse grise tentaculaire cancer CENDRES hantant suintant la larve la morve la viande torve et déteinte d’impropres lèpres décharnant les charniers de crânes massacres et de déchets entachés entassés harnachés à l’âne empaillé dépouillé pillé.

 

 

incestes scatomanes nécrophages restes 

suçant léchant ahanant haletant les sucs

les muscs en bouts en mous sens bus mus

blancs boutonnants noirs nuits sans tons

tâtonnant démangeaisons jutant nauséabond

l’embonpoint carnage cassons crions de marécages

d’âges dégueulasses chasse à la décapitalisation des

 

 

bukkake décapant BOUES enfants défoncés confessés frappés de foutres purulence élance en silence carcasses poussiéreuses rances dépecé désossé dévoré de vers verdâtres trop terre-à-terre autre trace atroce TRASH SHIT de monstres mutants honteux à trois bras jaunes haleine faune un oeil informe miteux recueil LICK CUNT de noeuds de couilles en vieux pneus hideux grouillant de.

 

crottes apocalyptiques croûtes critiques LICK CUNT dégoulinant du nucléaire cyprine au césium éclairs dégueulant iode gluant à la mode du plutonium plutôt ignoble déshominidant idéaux pensant l’immense CENDRES sanctuaire des ovaires doses choses dérisoires ruines de pines de poires ou pire de camps de peurs vapeurs torpeurs désespérées mutilant les mots torchés. (LITTER LETTER)

 

TRASH SHIT terreur tortures erreur ordure obscure horreur de l’heure dure odeur de saumure murant l’impure violant toute figure urgemment vidant ses boyaux en bocaux ses tripes en fripes intestins en festins en fastes en fists blattes blettes bêtes destins des troncs CONS jappant joyeux à l’orage du japon rage épongeant l’engeance de gens qui de là fout coup chie ma couche de fous fauchés à la louche touchant à l’escarmouche des champs d’

 

 

esclaves délavés 

de l’Un du

système d’un

thème livide

spectacle qui va

désastrace au

pinacle se

raclant dansant

les caves des

débarras

rats

 

r

a peut - être un rapport::

AIMEUTE

25/09/2009 - 21:42

bande de cons (!) - bande de cochons (choquons les chauds cons) - pensables - bandant en cocons - pansables - bonds dans sables - pans de bons - bans de sons - dansables (dansons sautons les bancs balançons les blancs enlaçons les cons) - battables - sans ponts - sans fables - batons de sens - en sensations - saisissables (!) - si pissable - K.O. - si passable - sang puissant - puis passions - cas irritables - sautes de fions - enseignables (saignons signons les plans sessions des glands suçons les cons) - temporables - de peaux - tempes en mots - eaux tampons - os des gnons - cognables (!) - minables - terminables - interminables - CHAOS - déterminables - des terres sans fonds - plafond d’éther - bouffons (baffons biffons les beaufs baisons bisons les beaux gaffons griffons les cons) - tançables - ons communs - greffables - inflammables mais ineffables - façons de faux saints - CAHOT - effaçables esclaffables - esclaves lavés au vin (!) - en vain (vivons  lovons les livres épaves levons ivres les caves de vos cons) - damnables - noyons nos chants chiants et sans noms - en choyant les vieux jouets - GUERRE CIVILE - joyeux fouets fous en forêts (!) - soyez mouillables (mouillons maillons nos plis vrillons nos cris en quilles en drôles de drilles si cons) - cassables - cessant de lancer aux cibles des fessées - fissionnables - GUERRE SI VILE - feux follets filés désaffiliés des défilés (!) - enfilables (enfilons enfuyons nos émotions fêtons foutons nos fellations frottons les cons) - testables - contestations - des stations libres -  déséquilibres des actions fibres de fictions (!) - GUERRE SCIE VILLE - corps courant en fusions en fixant - les culs ronds - curables (curons créons les coups devant sacrons sucrons les grands crevant les creux des cons) - putables (!) - LA GUERRE CIVILE VOUS MET K.O. - computeurs en réseaux résonnant en tueurs - tutoyables - tâches touchant nos taches - de sperme (!) - fort perméable inspirant pores et dermes - LA GUERRE SI VILE JETTE LE CHAOS - formidables feutres faute de - foutre fiable - trous causant bouts posant bouillant de trop - trocables (!) - cabales désastrales de survie anale - LE CAHOT DE LA GUERRE SCIE VILLE ET NOUS FOUT TOUS - À POIL À POIL À POIL (!!!)

 

a peut - être un rapport::

AdolescenZ [ep. 5 - gOnzen alieN]

01/09/2013 - 00:20

 

putain de.

 

HAZAR.

 

random/shuffle/chaos

 

ne pas narrer. la terre désorbitée. guidée. speedée. à travers la voie lactée.

mais se marrer. remaides de barmaids. mayday. magma ado. émotions du. visqueue

 

troue.

l'amatière.

 

fictionésies.

 

daoship, gravitons engine.

 

vigilance des machines.

 

ni mm dcrire. l'avenir dérivant du vivant délirant. l'@ des #mutants.

mais rire. l'http des iplanets. l'y du lit des plis ruisselle. comets

 

[zarbi la zouz zone erogn en mode gonzo zen la partouz oxygn et binouz]

 

 

baise buzz puzzle pizza free jazz free jizz zipute

 

hommes struisent aliens trouent stryges

manipulent dinosaures tassent

 

partouz interspecies pluriverselle transgalactique

 

le mec se faisant sucer par l'alienette branle le rottweiler sur le cul du stryge hermaphrodite

défonçant les dauphins plein de giclures de cyprines venant des fillettes aux trous dilatés

par les velociraptors trans ruisselant sous la pisse des robos

 

streamin on facebukkake

da tachypsychy censored

hybrid hydr

hard an dark

 

DANS TON CUL !

 

[zarbi la zouz zone erogn en mode gonzo zen la partouz oxygn et binouz]

 

 

au laps d'hui. se laissant saturer par les présences et en

exploser 

 

interpénétrations ? acids hypersynaptogens acids hyproteins acc. ac vivids accid oxyd ?

 

p t p p putouaregs dans les dunes du virtuel ergs du web oasis ruinesques du mirage réel merde en ram

mer de spam sperme charmant l'alarme des dermes pire teen ripine l'air strange chair zen guerre des

gonz haine des normes obscène ogrant ta verge vaginalement m m v m

 

miserre extraterrestre des asteroids bacteriens rien

luv u gurl fuk u gurl tuch u gurl

pov facial spatial anal

 

à POIL les aliens !

 

ouais.

crash trash.

 

ouais.

 

 

@illeurs

 

 

AdolescenZ [EP.1 - mutexturge putopique]

06/11/2012 - 00:35

https://vimeo.com/52287200

 
s'agirait -nonobstant les obstacles exorbitants- de.
gisant rats.
pi de.
grain de graal gond de train tri vallons graalvitons aargl gras largue l'org vite vit grave long art dard râle ile divaguons.
 
s'agirait -nonobstant les obstacles exorbitants- de.
acc. espaces sombres partis depuis longtemps. dans le firmament interstellaire. pipes hack d'oxy nano plug connect in enter waaaaaaw
w
w
w
 
triturant son gros godilaton, expliquant au natif de l'exoplanet 169 l'usage des peaux bitoniques en vie en vue des orgasms supraluminaux.
lui, bandant de tous ses dermes pores suant, t'écoutes excité si présent cypr in t'y prend mais le voyage doit. quoique. 
et puis orifices avides ses bites ses. n r git noire aspire ses. et puis. glisse, gisse. jaillissant. si visqueue que
 
son frère pissant pour fluidifier le foutre de l'extraterrestre
puissants jets j j j
 
pixels in your face
 
 
planète Terre, Voie lactée, matrice X, futur proche.
 
tu t'extirpes -étripé, détrempé- des detritus triturés de sa texture
spectres de peaux de pigeons bidons cryogénisent capteurs photonhaptique pour l'app.
lux
imprégnée de sperme mouillée dégoulinante jouiscence.
ure.
 
[changer c'est prostituer l'humanité][changer c'est prostituer l'humanité][changer c'est prostituer l'humanité]
 
tas cite tournis sa tu roulis tard fut TACITURNE fuck orbe de motière verbes turgescents ruine nuit
tu
fait face aux zombinaires aux vampirobos aux.
tu 
et tes.
 
narrats mutants scriptoxiques txt
marrants nus tant sciptoxiques ext.
 
 
planète Ether, Voie mutée, matrice Y, futur proche.
 
lueurs diaphanes opalescentes limbiques
images dévastées au phosphore radioactif
et ces morves fukushimiques secouant les survivants
les autres, ceux.
c
eux. 
 
bizarre ambiance ici. semblerait que les. bleutés sales verse. abri neoniques dildactifs. superbrachyons au loin.
et elle holo les externets flous low tohu-bohu -l'eau sortant suintant lue- tubes qubits. 
 
[changer c'est prostituer l'humanité][changer c'est prostituer l'humanité][changer c'est prostituer l'humanité]
 
lambris de brouillards embryons débris transis ambre bizarre infinie antre entrouillard
t'es foutu
t'es fou
t
 
 
toux solaire volutes et puis nous qui voulons lovons le désastre le ch le q le putain de. la.
CHAosTARSIS
 

 

Syndiquer le contenu