Charles Pennequin et Armée Noire

écrits bruts

Sylvain Lecocq

16/10/2009 - 12:38




L’internationale ah ah ah C’est appat rit ile haie mi dis on chante on ry, bouc est 2 fleur prop haut charmeur fameux Joli Bézé d’amours serre m’en d’un Jour. Tous les plait sires el es dés ires. Mon cœur é fou sais un joujoue rentre tes doigts an j’ai dé monts prends marrée son je suis a toi. Elle répond dis d’ans un défi rap pelle toi ce con t’a dit Dolor osa 7 la fameux des douleurs Do lor osa son bézer porte malheur Prends garde a toi si tu lui donne ton cœur, car ce jour la tu môt dit rat le genre hume hein. Titadou c’est Toupourtous Une mise au point doit être mise en évidence afin que tous puisse contrôler la métaphysique de la vie sous toutes ses formes. Prenons pour ce la boîte de coule heures que le docteur Bernard m’a fait cadeau parce qu’ayant compris que je savais me défendre (terme que l’on emploie dans bien des métiers). 13 couleurs y sont présentées. Avec elles vous n’ignorez pas les gammes que l’on puis en sortir par mélange. Le blanc devient alors le dominats des teintes pour arriver a toutes satisfactions.

 

 

 

Ah le petit vin blanc qu’on boit sous la tonne elle quand les filles sont belles du côté de nos gens ; et puis de temps en temps sur l’air d’une vieille rome an ce dans ce style et la cat dance dans les prêts dans les prés du côté du côté de nos gens. Heil Itler. Aile elle el (le) L. Qui a fait pousser des ailes aux petits caporaux Napoléon Itler ? Dieu par voie papale et le 3ème id aime.

 

jacqueline

16/10/2009 - 12:28


moi je n’ai jamais toute seule j’ai dû me débrouiller quand j’avais faim quand j’avais soif Monsieur et que j’ai dû accepter à leur table toutes ces choses ça fait mal au cœur à moi aussi tout le temps parce qu’ils se regardent et caetera et maman a dit ça maman a dit ça et alors tout le temps tout le temps ils ont fait ça alors la fille aussi maintenant a commencé croyant revenir comme ça chez son père ennuyée et tout le temps on m’a demandé ceci on m’a demandé cela et as-tu demandé à celle-ci et il ne savait pas tenir en place pour pouvoir téléphoner Monsieur les trois quarts du temps c’était comme ça que t’as quand même eu des bons moments avec moi qu’il pouvait dire Monsieur Beril comme avec un autre Monsieur il y a des autres plus beaux que vous plus propres aussi dit-il je n’ai jamais voulu continuer avec vous c’est vous qui avez pleuré pour la namuroise qui était une femme bien habillée et caetera que vous aviez un complexe d’infériorité devant elle et que nous avons pris un café au boulevard et puis vous m’avez raconté j’ai trompé ma femme et caetera mais je l’aimais quand même bien dit-il je sais pas pourquoi je l’ai fait c’est moi qui ai commencé qu’il m’a dit alors est-ce que cet homme a travaillé tout le temps c’est-à-dire ils sont obligés de téléphoner pour les enfants et caetera dit-il et que moi j’ai dû supporter le martyr moi qui ai été tout seul dans ma vie pour avoir du café avoir des tartines que j’ai dû supporter tous ces mueméniges-là dit-il des anges ce ne sont pas des anges ils ont ils ont flirté avec leur mère par téléphone dit-il pour pouvoir arranger papa dit-il ça m’est égal Monsieur mais tout ce que vous m’avez fait à cause de ça dit-il qu’est-ce que je t’ai fait dis réponds-moi tu n’as rien fait dit-il j’ai fait abattre ma femme par un revolver aussi dit-il si elle me disait que ses robes étaient entamées ses robes sont bien conçues dit-il que c’est ses robes à elle aussi que c’est le chose de mon chose qui t’avait animée c’est pas vrai Monsieur moi je suis intellig je ne suis pas bête Monsieur je comprends tout ici aussi il continue à faire ça je comprends bien aussi parce que je ne suis pas bête Monsieur que je le comprends tout ce qu’ils ont c’est toujours pour attaquer indirectement parce qu’ils voient que moi je ne sais pas parler je ne sais pas parler avec des gens qui ne m’intéressent pas Monsieur et puis je ne suis pas une grande parleuse à part dans mon commerce c’est le plus beau jour de ma vie que j’ai vécu avec mon Institut de beauté Monsieur et alors m’habiller c’est la seule chose qui m’intéresse mais je suis toute seule Monsieur pourquoi j’irais penser à donner mes affaires que j’ai tant aimées et que j’aime toujours bien pourquoi je dois donner mes affaires aux autres que je n’ai pas parce qu’il va crever et tout ça et toujours crever ils vont crever et crever des nerfs ceux qui sont calmes pour entendre les tables de voix et caetera les cordes vocales des artistes et caetera Marie du bas et caetera les autres aussi dit-il mais c’est parce que quand on fait les réparties obligatoires ça sonne un petit peu comme ça Monsieur que j’ai maintenant ma bouche qui se dessèche comme le Jésus-Christ de l’église c’est lui le plus grand martyr du monde et qu’il n’y a jamais eu de bon Dieu Monsieur que c’est les autres qui sont là les forces supérieures que ma sœur m’a demandé un jour tu sais qu’il y a eu quelque chose je ne sais plus quoi il y a des forces supérieures mais on ne sait pas ce que c’est et que j’ai crié Monsieur sont des assassins et qu’il savait bien que c’est vrai mais que pour m’ennuyer qu’ils m’ont fait révolter pour que j’aie un ton plus bas ou je ne sais pas ce qu’ils ont dit sur les cordes vocales qu’évidemment je sais dire quoi même à Monsieur Beril même quand je veux parler ça ne l’intéresse pas boire un whisky avec moi ça ne l’intéresse pas avec moi il n’aime pas le whisky il en a bu il était heureux il était malheureux il n’était pas heureux je lui demande ce qu’il veut rien sortir de sa bouche Monsieur moi j’aime mieux quelqu’un de franc ça fait peut-être du mal mais c’est dit c’est dit s’il m’avait dit voilà Jacqueline je ne peux plus te garder ici et caetera et qui t’aurait dit écoute puisque moi mon plus grand bonheur j’ai jugé maintenant qu’il aurait expliqué ben je serais partie mais avec mes affaires Monsieur avec mes appareils aussi il y a quinze ans ça revient peut-être trente mille francs et caetera dit-il et moi je ne sais pas faire de charme devant un micro moi je n’ai jamais aimé ça quand j’étais toute petite je n’aimais pas de déclamer sur une estrade et caetera que ils prennent ça pour avoir un petit peu l’accent et caetera que j’ai toujours pris parce que c’est comme ça mon genre qui dit que je suis trop autoritaire dans mon commerce et que ceci et que cela autoritaire c’est moi je suis mon père Monsieur katabalaï katabaleski katabaleski s’est bien amusé avec moi katabaleski katabalski y fera encore autre chose y fera encore autre chose l’a dit et kélamastitou kélamastata que la magistrature que la magistrature que ceci et que cela y fera encore la même chose il s’amusera comme il s’est amusé avec mes appareils et caetera y fera des y fera des incendies on ne sait pas que c’est lui et caetera

PASSION SLAVE - Emile Josome Hodinos

16/10/2009 - 12:35


Journée. Lendemain – ami commun – relation – comte – Monte-Carlo – Chercher – beaucoup dire – assis – heures – terrasse – café – Hotel – Paris – lisant – Journaux – apparence – réalité – regardant – promeneurs – flâner – palmiers – entré – Casino – temps – lever – aller – faire – tour – salle – Jeu – rencontrer – Parisiens – croire – Afrique – S’étonner – voir – tous – prirent – allures – intime – quitter – mots – Allons – Jeune – homme – décidément – voilà – célèbre – absents – tort – Peine – débarrasser – importuns – Nul – Put – rendre – service – attendait – gardait – ailleurs – demander – ouvertement – laissait – tomber – hasard – nom – général – russe – disait l’un – mort – nihilistes – assassiné – année dernière – sécriait l’autre – diné – hiver – ambassadeur – Pétersbourg – favoris – châtains – l’air – féroce – roule – yeux – vrai – cosaque – Prétend – Europe – monde – Connaît – dîner – maison d’or – café Anglais – dû mettre – Pieds – boulevards – Soir – arrivait – désespérer – caractère – sentir – s’exalter – désir – fortifier – détermination – rapprochait – jeune fille – eh bien – serait ailleurs – exemple – Suivrait – rentrer – chez lui – sans revoir – maison – quittée – depuis – tant – mois – difficulté – vaincre – opposition – sort- déjoué – mettre – en Jeu – énergies – être constitué – lutte – Certains – pensent – lorsqu’ils parlent – celui-là – vivait – s’acharnait – contre – résistance – obstacle – salon – Jeu – dix-heures – tournait – autour – tables –tout-à-coup – vit – tout – contre –lui – trente – quarante –large dos – Russe – assis – devant – tapis – vert – jouait – jeu – énorme –trois – coups – rateau –enleva – cinq – six – mille – francs – retourner – tendit – main – quelqu’un – derrière lui – main – Placer – liasse – billets – Banque – Veux – remonta – bras – tendait – liasse – comte – bras – gros – long – manche – drap – vert – liserés – rouges – boutons dorés – appartenait – colossal – valet – pied – revêtu – livrée – étrange – home – grand – maître – visage – demi perdu – barbe châtaine – encadré – cheveux – touffus – couleur – sourcils – broussaille – Petits yeux – regard – brutal – têtu – perçant – évoluaient – lentement – tous – sens – revenant – point – étaient partis – puis repartant – devant – de côté – à droite – à gauche – imperceptible arrêt – châque objet – châque visage – cherchaient-ils – abaissés – avaient vu – heure – main – ouverte – comte – toujours – choisi – billets – banque – sacoche – doigts – puissants – fermaient – appliqués – ressorts – fini – examiner – personnage – cinq – doigts – soulevèrent – ouvrirent – fermoir – prirent – nouveau – paquet – billets – passèrent – comte – Diable – pensa – jeune – homme – geste – accompli – seule main – main gauche – donnait envie – savoir – bras droit – infirme – occupé – marquis – déplaça – derrière – moujik – souriant – livrée – plissée – taille – jupon – paysan – russe – tombant – bottés – cuir rougeâtre – vit l’homme – tenait – main droite – forte canne – bois foncé – pomme d’argent – Est-ce – canne – comte – Est-ce – arme – demande – marquis – serviteur – peut-être – garde-du-corps – condamné – comités – secrets – Autour d’eux – faisait – guère – attention –figure – sauvage – costume – bizarre – l’homme – sacoche – jeu – absorbait – assistants – d’ailleurs – salle – bariolée – voit – étonnement – passer – toutes – mascarades – l’hunivers – Main – toucha – l’épaule – marquis – voix – murmura – regardez – trop – beaux yeux – inquiets – observent – squelettes – danse macabre – venant – s’asseoir – place – croupier – pas causé – stupéfaction – se retourna – prêt – s’offenser – Monsieur – Mais – tout de suite – il sourit – tendit – main – comment – cher ami – c’est vous – Devant – était – homme – quarante – quarante-cinq – ans – taille moyenne – plutôt – peu fort – visage – yeux gris – finesse – extrême – sans – miroitement – lorgnon – moustache – encore noire – très habilement teinte – front intelligent – dénudé – sous – crepelage – devenu rare – jolie chevelure – vieil argent – teint – légèrement – blafard – rides – menues – spirituelles – noctambule parisien – saluait – nom – étranger – reprenait-il – serrant – nouveau – main – voilà – rencontre – Mais – dois – commencer – vous – remercier – paraît que – vous – avez – fait – réclame – extraordinaire – était – journalistes – mieux – placés – monde – pour – faire – savoir – tout – voulait – Correspondant parisien – London – Hérald – avait – disposition – ou – tous – moyens – indispensables –

 

 

Syndiquer le contenu